Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans les nuages [Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hinaru Hyûga
Graphiste || Jônin de Kumo ~~ Clan Hyûga ~~ White Lightning
avatar

Messages : 72
Points : 115
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 24
Localisation : Je sais plus

Fiche Shinobi
Points Missions:
0/0  (0/0)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Dans les nuages [Rang B]   Ven 5 Fév - 17:32

~Le brouhaha incessant résonnait dans les différents niveaux de l’aérogare. L'hélium contenu dans les ballonnets d’un des Zeppelins les plus modernes de la cité avait pris feu. Les responsables incendies s’affairaient tant bien que mal à calmer la populace, tout en essayant d’éteindre les dernières flammes, et d’isoler le gaz ignifugé. Heureusement, celui-ci venait d’être mis en service, il n’avait pas été utilisé, et n’avait donc eu l’occasion de causer la mort. Dans le crépitement ininterrompu du brasier survivant aux attaques répétitives de ces hommes, on distinguait la carcasse de la machine gisant çà et là, les longerons habituellement situés au-dessus des ballonnets rendaient l’âme au milieu des débris en compagnie de tous ce qui pouvait être nacelle, soutes, ou encore cockpit. En quelques instants tout était fini. Cet incident infortuné aura sans doute à causer un impact financier important. Ce zeppelin représentait avant tout l’apogée de Kumo. Toutes les dernières technologies en matière de vol y étaient réunies. Encore pouvait-on lire l’aigre dégout des responsables du complexe sur leurs faces interloqués. Ce désastre, comme je le disais n’a pas bien sur pas manqué de faire un trou béant dans leur portefeuille. Si seulement c’était un coup du sort, ce Zeppelin se rendait à Kiri. Le village de la brume ne sera donc pas en mesure de recevoir cette allégorie de la modernisation. Au premier niveau parmi la foule dépité à la vue des lambeaux fumants de la machine, se trouvait un jeune homme aux cheveux noirs et aux yeux blancs. Il n’avait pas manqué d’assister à la scène, vous allez l’apprendre, ceci ne le laissait pas indifférent. Parmi la dépouille, un morceau de la peau du dirigeable finissant de consumer arborait le matricule LZ-380. Ce même individu baissa les yeux sur un ticket légèrement froissé qu’il tenait entre ses mains.

Manque de chance, il fallait que ça tombe sur un express faisant l’aller retour jusqu’à Mizu no kuni. Et qui plus est, si je me réfère aux indications sur ce billet, ce sont les restes du Zeppelin gisant là-haut qui étaient censés m’amener là-bas… Il me faut absolument trouver un autre express, faute de quoi je manquerais mon rendez-vous !...

~Hinaru froissa dans sa main gauche le billet avant de le ranger presque involontairement dans une de ses poches. Mais si je vous racontais plus en détail la véritable trame de cette histoire ? Le raikage Dante surnommé fastidieusement « Éclair rouge » avait eu la nonchalance de déserter son poste et de rejoindre ainsi donc le très épais bingo book où son nom avait désormais la piteuse gloire d’y apparaître. Suite aux épisodes mouvementés qui ont vu se déchirer les différents services administratifs au sujet d’une simple question, où trouver un remplaçant en ces temps on ne peut plus difficile ? Je ne vous fais pas patienter un instant de plus, devant une telle polémique, devant la panique générale de la populace, les dirigeants provisoires ont immédiatement dépêchés leurs petits soldats, chacun s’affairant à une tâche particulière dans la but de retrouver le déserteur, qu’il expie ses crimes. Il y a peu, un informateur kirien, reconnaissait de lui-même avoir des informations au sujet du traqué, la source n’étant pas vérifié comme fiable, on y avait envoyé un membre gradé de l’armée shinobi. Récupérer les dires de ce fortuné « informateur » ne s’aurait s’avérer aisée si en plus de cela, il s’agissait d’un piège.

Comment cela, il n’y aura pas d’autre express pour le pays de l’eau avant la semaine prochaine ? Je suis extrêmement pressé et je n’ai en aucun cas, le temps d’attendre sept jours pour qu’un dirigeable se libère et puisse m’amener là où je le désire !

Comme ça se prononce. L’incendie de tout à l’heure a nécessité énormément de personnel, et en nécessitera encore jusqu’à ce que l’on puisse exposer noir sur blanc les causes du désastre. De plus nous ne pouvons pas nous permettre d’envoyer un autre Zeppelin vers Kiri. Le risque qu’un ressortissant du pays en question est attenté lui-même à la vie de plusieurs centaines de personnes n’est pas exclu, vous qui êtes d’ici n’avait pas pu omettre les tensions diplomatiques qui lient les deux villages ? A présent, à moins que vous n’ayez les moyens de réserver un monoplace, tous les déplacements en destination de la péninsule Kirienne sont annulés. S’exclama la responsable du guichet.

~Hinaru n’insista pas pour éviter de divulguer quoi que ce soit sur sa mission et ce qui lui avait été demandé, les représailles encourues auraient été immédiates et les médias qui ont des oreilles partout s’en sauraient délectés, eux qui ne manquent pas de critiquer sèchement l’administration depuis le départ soudain du dirigeant du village des nuages, la rubrique à scandale faisait paraître chaque semaine une info choc de plus sur ce qu’ils appellent « Une désertion foudroyante » Avouez que le nom n’est pas si mal trouver ? Ces journaux ostentatoires se disséminait dans tous le pays, Kumo n’y échappait, rien qu’en se retournant Hinaru pouvait entrevoir les gros titres des journaux empilés dans le kiosque de l’aérogare, la même question se répétait mainte et mainte fois que font les dirigeants, jouissons-nous de la même sécurité ? Oui ça valait mieux que cela se passe comme cela, et déjà, l’idée de parcourir le petit sentier qui séparer Kumo de Kiri à l’aide de ses deux jambes seules lui effleurait l’esprit. En partant, il passa par le kiosque où il s’empara d’un de ses tabloïds médiatiques impotents. Au fur et à mesure des pas vers la sortie du complexe, il effeuillait les grandes lignes toutes répétant leurs consœurs citées il y a quelque pages… Aussi vite qu’il aurait voulu allé, le rendez-vous était fixé dans deux jours à peine, le défi semblait lourd à relever ! En sortant de l’aérogare, le Hyûga prit la direction d’un hangar situé un peu à l’est du bâtiment principal, derrière, l’on pouvait voir d’anciens modèles de dirigeable prêt à être désassemblés afin de récupérer les pièces pouvant apporter leur utilité. En plus de cela, le coût très important du LZ 380 risquait d’amplifier cette manœuvre qu’est celle de la récup. Comme de rien il pouvait apercevoir près du hangar quelques dirigeables de taille réduite. Il se souvint sur le coup des dires de la femme au guichet. Ce sont donc des monoplaces sans hésitation. La chance aurait elle frappé à la porte ? Avec une nonchalance hors du commun, il se risqua à franchir l’une des barrières qui privatisaient l’accès à cette partie de la gare. Le reste des employés étant resté à l’intérieur enquêtant sur l’étrange incendie de tout à l’heure, personne n’était en vue. Faute professionnelle ? Ah non ! Deux chétif gardien déambulait le long de la face nord… Pour l’instant il ne pouvait pas voir Hinaru. Gardant actif l’œil blanc, cadeau de ses ancêtres, il pénétra dans l’enceinte de la bâtisse.

Hm… Ça ne doit pas être bien compliqué à piloter ces engins. En se penchant, il inspecta l’engin sous toutes ses formes. Il put noter une hélice quadripale à l’avant du moteur, un tableau de bord on ne peut plus compliquer, pour finir il nota la présence d’un ventilateur maintenant la pression de l’enveloppe. Quelle belle machine. Simple, pratique. Je suppose qu’ils ne me laisseront pas leur emprunter mais c’est capital…

~Hinaru se posa un instant pour réfléchir à la situation : voler ? Non, s’il devenait un hors-la-loi, la situation de kumo ne ferait que s’aggraver s’ils perdaient confiance en leurs shinobis. Il sortit de sa poche un parchemin vierge qu’il déroula avant de se saisir d’une plume. Les gardiens avaient apparemment décidés de s’arrêter pour une pause clope de l’autre côté du hangar, laissant s’échapper un soupir, le Hyûga reprit sa besogne et commença à rédiger une lettre d’autorisation lui permettant d’utiliser en pleine connaissance de cause un zeppelin. Et même en tenant compte de cela, la supercherie serait rapide à mettre au grand jour. Oui, c’est planifié, il se métamorphoserait en prenant l’apparence d’un des employés de l’aérogare. Il rédigeait la lettre avec grande aisance inventant chaque ligne jusqu’au moment fatidique où il fallait mensonger une raison bien précise à l’emprunt d’un moyen de transport. Commerce ? Diplomatie ? Essai ? Ce n’est qu’après quelques secondes de réflexion qu’Hinaru opta pour une patrouille aérienne. Oui, le voilà officier de l’air… Ne connaissant pas le degré d’intelligence des gardiens du hangar, il préféra tenter de reproduire la signature de l’un des dirigeants provisoire de Kumo, cette même signature se trouvant en bas de son ordre de mission. Maintenant c’est, ça passe ou ça casse. Le mensonge est vraiment très gros et ce n’est pas dit qu’ils tombent dans le piège de la métamorphose… Henge No Jutsu ! En prenant l’apparence d’un pilote standard il améliorait tant bien que mal les chances de voir sa périlleuse opération fonctionnait. De toute façon, il finissait à temps. Les gardiens reprenaient leur ronde. *Courage, ne bégaie surtout pas…* Comme l’aurait fait sans doute un pilote d’exception, il fit chauffer le moteur du zeppelin, le bruit ne manquant pas d’alerter un des deux gardiens.


Hé vous ! Vous n’avez pas le droit de pénétrer dans l’enceinte des hangars auxiliaires ! Les pilotes n’ont accès qu’aux croiseurs de plaisance !


Détrompez-vous. Voici la missive m’autorisant à prendre position en ces lieux, me permettant également de prendre les commandes de l’un des monoplaces présents en ces lieux. Lisez-vous-même je vous en prie.

Se saisissant de la lettre, il eut vite fini d’achever sa lecture. Ma foi… Tout me semble en règle… Eh bien oui, je vous laisserai décoller une fois que vous m’aurez donné votre matricule ainsi que le numéro d’ordre de mission.

Après avoir hésité quelques secondes, et pour éviter de se trahir, le hyûga laissa échapper une explication plutôt grotesque. Les mesures sont exceptionnelles. Je n’ai en aucune façon le droit de vous révéler ces informations. Cette missive est tout ce que je peux vous apporter, comme vous les savez, les relations sont tendues entre notre village et celui de la brume. Nos dirigeants du moment ont donc jugés bon de patrouiller aux dessus des terres afin de pallier à toutes attaques extérieures. Et par le hasard, je fus désigné pour accomplir cette mission. *arf, je me suis trahi.*

Ah et bien d’accord. Ne bougez, j’actionne le levier qui vous permettra de décoller par le toit ouvrant.

~Une chance inespérée. Ce gardien était bête à manger du foin. Hinaru pu prendre son envol (Peter pan ?) au dessus du ciel de Kumo en direction de Kiri à bord d’un zeppelin. Cela était tout de même plus discret qu’un de ces énormes LZ 380…

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
Akimoto Shirahama
Modo || Juunin de Konoha
avatar

Messages : 278
Points : 338
Date d'inscription : 09/02/2010

Fiche Shinobi
Points Missions:
18/300  (18/300)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: Dans les nuages [Rang B]   Lun 29 Mar - 2:42

UP !

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les nuages [Rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .oO Flash Info pré RPG Oo. :: Demande RP :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit