Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nintaijutsu, le retour du concept!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante
Admin || Déserteur de rang S ** Nibi no Jinchuuriki ** Chef de la Devil May Cry
avatar

Messages : 819
Points : 937
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 27
Localisation : In Your A...*ZBAFF*

Fiche Shinobi
Points Missions:
517/600  (517/600)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Nintaijutsu, le retour du concept!   Lun 3 Mai - 22:25

    だんて
    L'arbre devient solide sous le vent. [Sénèque]
    ________________________________________

    Épisode Deux : Le vent tourne, le vent l’emportera, le vent frappe…


    J'aurai aimé commencer ce récit par une phrase toute faite, telle que "il était une fois" ou "C'était une journée banale". Mais le ciel grisâtre et couvert ne pouvait nous donner une telle entrée en matière. Les incessantes vagues de chaleur auxquelles aucun être humain normalement constitué ne pouvait supporter avait réchauffé l'atmosphère. En seulement quinze jours, les températures étaient passées d'un simple chiffre à une vingtaine de degrés. D'une certaine manière, cela arrangeait une population précaire de la métropole basée dans le pays du fer. Les nuages s’étaient amoncelés dans le ciel d’un air menaçant, et annonçaient de funestes évènements dans les jours à venir. Quelques fois, on sentait quelques gouttelettes tomber des cieux et puis plus rien. Un zéphyr balayait les rues, et retournait les pages usagées des journaux et magazines coquins dans les rues de la ville. Et probablement dans tout le pays. Les bourrasques incessantes et violentes fouettaient les arbres en leur arrachant au passage quelques douces feuilles, celle-ci parfois rongées par les chenilles et autres insectes. L’herbe ondulait au gré des alizés et personne ne savait d’où venait ces courants d’air, et pire, ni où ils allaient. Une question existentielle à laquelle beaucoup ont vainement tenté de répondre. Ils l’avaient poursuivit, avaient mené des recherches et des expéditions. Rien n’aboutit sur quelque chose de fiable et concret. Le vent naissait, le vent partait et s’évanouissait. Il apportait du changement, détruisait et construisait. Comme l’Homme. L’être humain naissait, cheminait, faisait changer les choses, qu’elles soient visible dans l’immédiat ou non, il détruisait et construisait avant de s’évanouir dans les méandres du temps et du royaume des morts. En bref, le temps était pourri, beaucoup de vent, et ça n’allait certainement pas se terminer avant plusieurs heures.
    Dans une clairière, non loin d’un bois coulait une eau limpide à travers une petite tranchée. Quelques algues locales se laissaient bercer par le courant. Les oiseaux s’étaient tus et seuls les frottements des feuilles des arbres alentour et le cours d’eau créaient l’ambiance de ce havre. Non loin du ruisseau, un élément incongru se tenait debout, et observait le ciel ténébreux. Une silhouette rouge hérissée d’aiguilles blanches, armée jusqu’aux dents réfléchissait intensivement. Il ressentait le malheur qui allait s’abattre sur le monde en regardant les épais nuages opaques et se doutait de qui en serait le responsable.


    « Je me base trop sur le chaton quand je suis face à un adversaire de taille, songeait-il. Il faudrait que je trouve une astuce pour être tout aussi redoutable et puissant, sans avoir le souci de laisser trop d’informations sur ce démon. Je devrais rechercher dans mes souvenirs, quelqu’un d’extraordinaire avec une telle aptitude, qui m’est accessible. »

    L’individu sonda intégralement son esprit, passant par des souvenirs de ninja talentueux, d’adversaires valeureux, et chaque document qu’il avait pu trouver sur un shinobi qui l’avait séduit, comme ses prédécesseurs au poste de Raikage, ou dans les unités d’élite. Il traversait chaque village dont il avait pu lire quelconque document ou observer n’importe quel ninja. Plusieurs sujets retinrent son attention, et dans un concept abstrait, il les rangea dans un carton où il était noté au gros feutre noir « à consulter ». Il continua ses investigations mémorielles quelques secondes supplémentaires avant de s’arrêter. Il emporta le carton rempli à moitié et s'emporta avec lui dans le monde concret. Bien évidemment, la boite en carton n’apparut pas dans un éclair de lumière octarine ou même dans un flash lumineux propre aux apparitions divines. Rien n’apparut, si ce n’est un mouvement oculaire du ninja rouge. Il se gratta la tempe d’un air pensif, et fit le tri de ses pensées. D’une part, les ninjas qu’il avait combattu, les shinobi qui avaient tenté de s’en prendre à son ancien village, les techniques de prêtresse qui datent de son enfance (exclues car il n’avait aucune affinité avec ce type de chakra, si ce n’est que pour une techniques mineure et presqu’inutile aux femmes combattant ardemment les démons). Il refit un nouveau tri par rapport aux techniques génétiques, et compara finalement les restantes avec ce qui lui était possible. Il resta le jutsu commun à Fye et le Godaime Raikage, mais qui n’était pas de son affinité, un ninjutsu assez étrange qu’il avait pu observer lors d’une mission dans le pays de la pluie, et finalement une forme semblable à un démon ou une espèce animale hideuse encore non-recensée, et une sorte de technique bizarre dont il n’avait pu déterminer l’affinité s’il y en avait une. La seule possibilité de copie était donc le ninjutsu commun de Fye et du Godaime Raikage. Le problème était l’affinité. Reprendre cette technique en utilisant le chakra de Nibi serait parfaitement ridicule, puisque le but était tout le contraire. Une analyse de la technique s’imposait, si Dante voulait s’en servir d’une autre manière. La technique était une sorte de halo de chakra doré, d’affinité Raïton, qui boostait considérablement les réactions synaptiques. Pour bien traduire, force, vitesse, réflexes, réflexion, tout cela était étonnamment augmenté. Le tranchant des coups était à craindre. Serait-ce la seule technique augmentant les capacités de l’éclair rouge qui pourrait l’aider à moins se servir de son démon ? Une idée frappa l’ancien Raikage symbolisé par une ampoule au dessus de sa tête. Une feuille se posa sur son avant bras découvert (il avait retroussé ses manches) et y relâcha du chakra. La feuille se scinda en deux, puis en quatre, et enfin en huit parties. Le génie frappa une ultime fois l’esprit de Dante. S’il pouvait scinder cette feuille depuis n’importe quelle partie de son corps, alors il pourrait scinder les feuilles qui recouvriraient tout son corps. Relâcher une importante dose de chakra de type fuuton tout autour de son corps et maintenir une forme n’était pas une chose aisée. Mais Dante n’est pas du commun des mortels.

    L’ancien Raikage joignit les mains et un épais nuage de fumée blanche en résultat. Une silhouette pulpeuse et ronde apparaissait peu à peu à mesure que la fumée se dissipait. La silhouette recula d’un pas, et tourna fébrilement la tête dans tous les sens. Elle regarda ses mains bouger, se fermer et s’ouvrir plusieurs fois, et se tourner dans tous les angles. La fumée dissipée fit apparaitre une jolie jeune femme, aux cheveux noirs et au long manteau rouge noir et blanc, décoré par plusieurs nuages sombres. Ses cheveux ondulèrent sous le zéphyr omniprésent de ce jour. Son regard se figea lorsqu’elle aperçut le responsable de son apparition. Ses yeux écume des mers tremblaient d’incompréhension et d’étonnement. Sa bouche vermeille et soigneusement dessinée s’ouvrit, trembla un peu et se referma. Elle ne savait quoi dire, ni même à qui elle l’aurait dit.
    « Je comprends ta surprise. Tu es morte lors d’une de mes représentations. Tu as été un adversaire de valeur, et ça ne se trouve plus si facilement. Alors, je t’ai ramenée, et aujourd’hui je t’ai invoquée, expliqua Dante d’un ton calme et naturel. Naomi ne voulait toujours pas croire ce qu’il lui était arrivé. Elle se mordit le pouce, et y vit son empreinte dentaire avec une perle de liquide pourpre et saumâtre. Elle dévisagea Dante. La pauvre marionnette était frustrée. Alors qu’elle aurait pu gouter au repos éternel, il fallait qu’un ninja sans scrupules et acerbe la ressuscite et l’utilise comme une arme. Elle serra le poing et fit un pas en direction de l’éclair rouge. « Je ne ferai pas ça si j’étais toi, exprima le jinchuuriki d’un ton obligeant. La femme s’arrêta. Si elle avait rencontré un terrain favorable au décès prématuré face à cet homme, il était donc capable de tout. Elle maugréa quelques secondes avant de se calmer.
    « Qu’est ce que tu me veux, gronda-t-elle. Sa joue gonflée et son regard tourné ailleurs lui donnait un air de boudeuse.
    -J’aimerai que tu m’aide dans mon entrainement.
    -Rien que ça ? lança la marionnettiste, ironique.
    -Tu es la seule capable de m’aider aujourd'hui.
    -Oh.
    -Oui.
    -Et tu veux que je fasse quoi ?
    -Que tu me dises ce que tu vois, que tu constate, et tu enregistre.
    -Je ne…
    -Look… »
    Dante écarta les jambes dans une lente glissade, et se baissa lentement. Il joignit les mains à plat, et émit un long grognement, devenant un râle et enfin un cri étouffé. Le chakra qu’il malaxait faisait trembler la clairière. Les arbres étaient secoués depuis les racines, l’herbe était soufflée, alors que de petits gravats et brindilles s’élevaient à quelques centimètres de hauteur avant d’être pulvérisés. L’air ondulait tout autour de lui, et vibrait, comme cette impression d’un paysage déformé par les gaz brûlant au soleil. Le visage de Naomi se tordait sous l’étonnement et la stupeur. Elle ne pouvait pas croire qu’un ninja avait un tel niveau de chakra. L’atmosphère était lourde, pesante et oppressante. Il y était même difficile de respirer. Le chakra fuuton qui s’échappait du corps de Dante prenait forme petit à petit. Une petite vague ascendante clignota, puis une autre à un autre endroit, dans un bruit sourd de bourrasque, de tempête. Les courants d’airs pulsaient alternativement tout autour de l’éclair rouge sous les yeux pour le moins étranges et stupéfaits de Naomi. Dante prolongea son cri et ses muscles se contractèrent de plus belle. Son long manteau de cuir rouge s’éleva et le claquement du chakra contre le textile augmentait les battements sourds grondant tel un orage tropical. Le volume sonore atteint son paroxysme et le chakra qui entourait Dante muta lentement vers l’affinité aérienne. Le chakra fuuton entourait à présent le corps entier de l’ancien Raikage, mais aucun changement de forme n’avait été fait. Dante maintint le flux incroyable de chakra, et haleta à l’attention de la jeune femme. « Qu’est ce que tu vois ? demanda-t-il avec effort. La marionnettiste ne put répondre immédiatement, paralysée par la crainte et la stupeur qu’elle éprouvait. Elle tremblait de tous ses membres, et ses pupilles s’étaient rétrécies au centre de ses yeux tremblotants. Elle reprit ses esprits après quelques secondes en entendant un gémissement de Dante.
    -Oui, euh…L’air autour de toi est propagé vers l’extérieur. Hum, comment dire. En fait, tu dégage du chakra ce qui t’isole de l’atmosphère. Il est naturellement expulsé et dirigé vers le haut. Il y en a tellement…bredouilla Naomi.
    -Et maintenant, grogna l’éclair rouge.
    Son chakra augmenta encore d’u cran dans la puissance, mais l’affinité se sculptait à mesure qu’il se concentrait. Le chakra devenait tranchant, et le long manteau rouge qui virevoltait se faisait couper de toutes parts. Une gerbe de sang siffla dans l’air lorsque la joue de l’ancien Raikage se fit découper. Et avant qu’il ne puisse refreiner la technique, la tempête se déchaîna. Les courants tranchants se déchainèrent et découpèrent le corps de l’éclair rouge dans tous les sens, réduisant son beau manteau en lambeau, la technique à néant et son corps tailladé sur tous les fronts. Les multiples entailles lui arrachèrent un hurlement, et il tomba à genoux.
    Dante haletait, hors d’haleine sous l’effort. D’autant qu’il s’en souvenait, jamais il n’avait utilisé autant de chakra. Il récupérait son souffle, sous les yeux écarquillés de Naomi. Il releva la tête, un œil mi-clos et sourit à la jeune femme.

    « Alors ? dit-il.
    -Tu as… Le chakra t’a découpé, mais je me dis que tu le sais. Tu devrais essayer de directement manipuler la nature et la maintenir.
    -C’est ce que je me disais…aussi.
    Dante retira son manteau et le jeta au pied d’un arbre. Il se débarrassa également de ses pistolets, ses armes aux poignets, et son katana. Il lança d’abord le dispositif de la lame secrète et le brassard des junkies, et lança Yamato à la suite, pour que la lame se plante dans l’arbre, et que les deux anneaux soient autour du sabre. Les plaies qui recouvraient son corps étaient déjà en phase de cicatrisation. Le jinchuuriki se releva et se préparait à une nouvelle tentative. Il écarta à nouveau les jambes, joignit les mains à plat, et recommença la procédure, mais en sculptant immédiatement la nature du chakra. D’une manière tout aussi extraordinaire que la fois précédente, le chakra de Dante pulsa tout autour de lui en sifflant bruyamment. Les tranchants semblèrent dans un premier temps se déchainer à nouveau, hors de contrôle, mais Dante tint bon, et les dressa. L’herbe à ses pieds se faisait balayer, trancher en de minuscules morceaux verts. Naomi semblait désormais s’habituer à la force titanesque de son invocateur. La première phase était achevée, et Dante était capable d’expulser du chakra fuuton tout autour de lui sans être découpé en petits morceaux. Le jinchuuriki se laissa tomber en arrière, sur son séant et souffla de satisfaction. Il haleta encore quelques secondes et s’épousseta finalement.
    « Plus que la forme à ajouter.
    -Tu devrais peut être la modifier directement. Tu maitrise ton affinité ?
    -J’crois bien avoir suffisamment d’expérience, ouais. Pourquoi ?
    -Vantard… Parce qu’on ne dirait franchement pas. T’as l’air plutôt jeune. Je ne te donnerai pas plus de la trentaine. À moins d’être un génie, tu vas en chier. Mon pauvre chou. » dit-elle en se prenant les joues entre les mains d’un air désemparé sarcastique. Dante n’a jamais réellement aimé qu’on le plaigne, ni qu’on se fiche de lui, qu’on ne le prenne pas au sérieux. Ce qui ne l’empêche pas de se fiche des autres et de les ridiculiser dès qu’il en avait l’occasion. Ne supportant pas l’idée d’être pris pour un faible, et qui plus est par une de ses invocations, il se remit sur ses pieds d’une impulsion. Il s’étira les bras, fit basculer sa tête de gauche à droite dans deux séries de craquements sonores. Il écarta une troisième fois les jambes, et se concentra. Le chakra pulsa une nouvelle fois autour de lui dans un bruit sourd de tempête. Les muscles de l’éclair rouge se contractèrent au point d’exploser, ses veines ressortaient de ses avant-bras et de ses tempes. Sa mâchoire était tellement serrée que ses dents auraient pu briser. Le chakra se mit alors très lentement à circuler autour de ses membres. La vitesse de circulation du chakra augmentait progressivement, et voyageait vers l’extérieur. Ses cheveux s’hérissèrent sous la pression de l’air alors que le chakra circulait de plus en plus vite autour de ses bras, de ses jambes et de son tronc. Après une bonne minute de concentration et d’effort, la vitesse du chakra était telle que ses membres semblaient être de dangereuses tronçonneuses. Les lames de vents tournaient tout autour de lui. Il écarta les bras d’un mouvement sec, et se redressa, toujours aussi concentré sur sa technique. La troisième phase était terminée. Encore une fois, le nukenin haletait fortement, comme s’il était sur son lit de mort, face à une grande faux lugubre. Le véritable entraînement commençait maintenant, dans la dernière phase, la situation réelle. Naomi, bien qu’ayant eut un bel aperçut de la puissance terrifiante de son invocateur, n’arrivait pas à croire la puissance qu’il dégageait, et la violence que ce jutsu démontrait.
    « Alors, ma belle ? Prête à en découdre ? marmonna Dante à travers le sifflement strident de son chakra.
    -Que…Quoi ?!
    Mais avant que le nukenin n’eusse dit quoique ce soit, il apparut dans la seconde devant Naomi. Lorsqu’elle put distinctement le voir, un large trait d’herbe fraîchement découpée voleta à quelques dizaines de centimètres au dessus du sol. Son poing était déjà à mi course pour démolir d’un coup la joue de la jeune femme. Cette dernière se servit de son deuxième bras gauche et de son propulseur à chakra pour contrer le coup. Les deux poings se frappèrent dans un choc sourd faisant fuir une bonne dizaine de nichées de volatiles. Mais la puissance rotative du poing de Dante projeta la demoiselle qui glissa sur l’herbe. Le nukenin l’avait déjà rejointe et s’apprêtait à lui porter un uppercut gauche vrillé. Il était accroupi et à seulement quelques centimètres du sol. Le chakra autour de son avant bras gauche s’accéléra, infligeant une douloureuse pression à son avant bras qui tremblait sous cette force rotative terrifiante. Naomi profita de ce battement de quelques secondes pour asséner un violent Kakato Geri sur le crâne de Dante. Mais la puissance du coup fût amoindrie par la pression ascendante de l’air. Le coup sur le crâne, bien qu’extrêmement faible déconcentra Dante, et la rotation du chakra s’évanouit. Il asséna tout de même son uppercut (sensiblement ressemblant au Shô Ryuken). Naomi l’esquiva en penchant la tête sur le côté, et contra avec un coup de genou facial dans les côtes de Dante. Ce dernier recula de quelques dizaines de centimètres, et Naomi fit un léger bond en arrière. Le nukenin reprit le changement de forme mais changea la direction de circulation de son chakra, pour qu’il tourne vers l’intérieur, et remonte ses membres. D’un pas, il arriva à hauteur de Naomi, son poing prêt pour un violent coup droit. La rotation du chakra s’accéléra, et Dante empêcha son poing de tourner jusqu’au tout dernier moment. Naomi ne pouvait réagir face à une telle vitesse d’exécution, et ne savait pas réellement quel coup allait être porté. Lorsque le poing arrivait à quelques centimètres de son cœur, il relâcha la pression que le chakra exerçait. Le poing vrilla rapidement, et le coup vrillé frappa le cœur de la demoiselle. Un coup d’une puissance pareille, et vrillé, a pour caractéristique de provoquer un court arrêt cardiaque. Naomi fut projetée en arrière et roula sur plusieurs mètres en remuant de l’herbe. Dante atterrit au sol, penché en avant et leva la main face à son visage. Lui aussi avait du mal à croire la puissance qu’il venait d’acquérir. Il stoppa la technique de nintaijutsu, et se précipita vers la marionnettiste pour voir si tout allait bien. C’était son invocation après tout, et il se devait de la garder « en vie ».
    « Ça baigne ? demanda-t-il.
    -J’ai connu mieux…On dirait que t’es…au point.
    -Ouais…merci de ton aide.
    -J’ai pas l’impression d’avoir été utile.
    -… »
[/font]

_______________Shin Jidai V2________________



« Je suis fière de toi. Peu importe ce que tu feras, sois toujours aussi fier de ce que tu es que je le serai. ».
~
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, mon fils... » Aujourd'hui, j'ai prit la responsabilité de sauver le monde de la haine, Otou-san.
~



Dernière édition par Dante le Dim 11 Mar - 13:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Admin || Déserteur de rang S ** Nibi no Jinchuuriki ** Chef de la Devil May Cry
avatar

Messages : 819
Points : 937
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 27
Localisation : In Your A...*ZBAFF*

Fiche Shinobi
Points Missions:
517/600  (517/600)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: Nintaijutsu, le retour du concept!   Lun 3 Mai - 23:31

Nintaijutsu Fuuton :
Description : Technique liant le ninjutsu au taijutsu. En expulsant du chakra fuuton autour de son corps en sculptant la forme dans des courants circulaires et tranchants autour des membres du corps, les coups portés voient leur portée et leur puissance grandement augmenter. Grâce à cette enveloppe, il est possible de jouer sur d'autres techniques de l'élément vent. Les techniques utilisées lors de cet état ne sont qu'uniquement du taijutsu, mais sous l'influence du fuuton. Les déplacements sont plus fluides, silencieux, rapides.

Nintaijutsu, forme scie circulaire : La forme sculptée est un courant circulaire autour des membres, allant vers le haut, et composés de tranchants. La circulation se fait vers l'intérieur. En combinant par exemple avec le Goriki senpuu, le nintaijutsu peut créer une tornade tranchante à petite échelle.

Propulsion circulaire : en se servant de la forme de circulation du chakra à très grande vitesse, le ninja gagne en vitesse, lors de ses pas, et ses coups sont beaucoup plus rapides.

Vacuum Punch : L'air tournant autour des membres vers le haut du corps, il se produit un effet d'aspiration. Lorsque le poing ou le pied atteint une distance parfaite pour, le corps de l'adversaire a plus de mal à se déplacer, car aspirer dans le courant.

Corkscrew Punch:L'utilisateur du nintaijutsu se sert du courant circulaire d'autour un de son bras pour donner un coup de poing utilisant la force de circulation du chakra fuuton. Le coup est beaucoup plus puissant, à une portée plus large, et des coupures peuvent être dans 70% des cas occasionnées. Un corkscrew porté au coeur, s'il ne détruit pas la cage thoracique, peut provoquer un arrêt cardiaque de deux secondes maximum.

_______________Shin Jidai V2________________



« Je suis fière de toi. Peu importe ce que tu feras, sois toujours aussi fier de ce que tu es que je le serai. ».
~
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, mon fils... » Aujourd'hui, j'ai prit la responsabilité de sauver le monde de la haine, Otou-san.
~

Revenir en haut Aller en bas
Leck Demonis
Admin || Épéiste Légendaire ~~ Protecteur de Kiri ~~ Ninja Médecin ~~ Intendant Du Village
avatar

Messages : 553
Points : 745
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 29
Localisation : France, Paris

Fiche Shinobi
Points Missions:
201/300  (201/300)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: Nintaijutsu, le retour du concept!   Lun 3 Mai - 23:49

Validée

-50Pm
+1 jutsu

4 Point de Chakra a l'activation et 1 point de chakra en moins pour chaque tour maintenue, tu ne peut pas utilisé d'autre jutsu a par le Taijutsu et les techniques fuutons.

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
http://narutoshinjidaiv2.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nintaijutsu, le retour du concept!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nintaijutsu, le retour du concept!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .oO Flash Info pré RPG Oo. :: Demande RP :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit