Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 || La vérité ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akimoto Shirahama
Modo || Juunin de Konoha
avatar

Messages : 278
Points : 338
Date d'inscription : 09/02/2010

Fiche Shinobi
Points Missions:
18/300  (18/300)
Succès Débloqués:

MessageSujet: || La vérité ||   Dim 27 Juin - 23:59

Akimoto revenait tout juste de mission. Un nouveau succès pour le juunin du village caché de Konoha. Il se baladait dans les couloirs, naturellement peu éclairé du palais de l'Hokage, son corps à la recherche d'escaliers, mais son esprit courait après celui, ou celle, capable d'enlever le sceau qui retenait son chakra. Alors qu'il était sur le point de dévaler les escaliers, un shinobi grimpa à toute vitesse et s'arrêta lorsqu'il vit Akimoto. Il portait des lunettes de soleil, était chauve, et son bandeau était attaché à son bras droit, en ce qui concernait son style vestimentaire, c'était du grand classique.

"C'est toi le gamin au crapauds ?!"

"Heu... Je suppose, enfin, oui, j'invoque des crapauds. Pourquoi ?"

"Un mourant veut te voir, il veut passer ses dernières minutes de vie avec toi. Suis moi !"

Le gamin au crapaud était plus que dubitatif. Un mourant voulait le voir ?! Il n'en avait que faire des derniers souhaits d'un condamné ! Son sceau était bien plus important que d'aller rendre visite à un vieillard. Mais bon, au vu de l'état de fatigue qu'était celui qui l'accompagnait, Akimoto n'allait pas refuser maintenant. Une fois à l'hôpital, il dira au condamné qu'il à autre chose à faire.
Afin de ne pas perdre de temps, les deux shinobis passèrent par les toits. D'en haut, la vue de la foule terrienne était impressionnante, plus les deux hommes prenaient de la hauteur, plus les villageois s'apparentaient à des fourmis. Au fond, toute société n'était qu'une fourmilière géante. Des ouvriers dirigé par un rois, un Kage. Konoha ne dérogeait pas à cette règle universelle, mais le village avait quelque chose en plus, cette volonté du feu, cette volonté à ne jamais abandonner et ne jamais trahir ces camarades. Chaque village avait quelque chose de spéciale, qui le différencié quelque peu des fourmilière. Après quelques minutes, ils étaient arrivé devant l'hôpital du village. Ce bâtiment était l'un des plus grand du village, après tout, quoi de plus normal, chaque jour des centaines de vie était sauvé, ce n'était pas dans une cabane, qu'ils auraient put faire ça. Après s'être attardé sur l'architecture du bâtiment, Akimoto suivit son guide, et entra à l'intérieur de l'hôpital.

Les couloirs, immaculé de blanc et agressant la vue d'Akimoto, étaient quasiment vide. Quelques patient par ici, quelques médecin par là, la routine semblait avoir fait sien l'hôpital. Tout était calme, aucune victime ne criait, aucun patient ne se plaignait des tarifs, bref rien à l'horizon. Ce fut donc sans mal que les deux hommes atteignirent la chambre de celui qui voulait faire d'Akimoto, le témoin de sa mort. Un membres des forces spéciales du village gardait la chambre. Le juunin appréhenda un peu plus son entretient avec cette personne, surement très importante au sein de la haute sphère du village. Avant de pouvoir rentrer, il lui fut demander d'enlever toute ses armes et même son bandeau protecteur. Akimoto y pensa à deux fois avant de le faire, la marque du sceau n'avait toujours pas disparut, mais il finit par s'exécuter et entra dans la chambre, seul. Dans la pièce, il n'y avait qu'un vieil homme parlant avec son masque respiratoire, avec une jeune femme d'une trentaine d'année, au cheveux noir. Aussitôt Akimoto rentré, le vieil homme fit signe à la femme de partir, pour les laisser seul à seul. Après qu'elle fut partie, Akimoto voulut prendre la parole, mais fut devancé par la voix rauque et chancelant du probable mourant.


"Haaaa...Oui...C'est bien...Toi..."

"Excusez-moi, on se connait ?"

"Je...Je suis ton père...!"

Akimoto ne put s'empêcher de lacher un rire nerveux et sec, qui remplit toute la salle. Ce vieil homme était bien sénile, impossible qu'il soit son père. Ses parents devraient avoir la cinquantaine, peut-être un peu plus, mais ils ne devraient surement pas être sur le lit de mort. Néanmoins, un doute subsista dans l'esprit du jeune homme, la voix légèrement modifier par le masque, était étrangement calme et sereine, signe de vérité...Non, impossible !

"Tu ne me crois pas ?...C'est normal...Même moi...Je ne me croirais pas...Hinhinhin... Mais j ne t'ai pas fait enlever...Ton...bandeau pour rien. Le sceau sur ton front, c'est, en partie moi qu'il l'ai apposé..."

Comment pouvait-il savoir pour le sceau ? En même temps, il n'y a pas beaucoup d'autre explication à la marque qu'il avait sur son visage.

"C'est impossible ! Mes parents devraient avoir la cinquantaine, en tous cas, ils ne seraient pas mourant."

"C'est ça, c'est mon âge, 57 ans..."

"Je n'ai pas à entendre une seconde de plus les mensonges d'un vieil homme !"

Il se retourna et mit sa main sur la poignée de la porte. Mais sans savoir pourquoi, il n'ouvrit pas la porte dans l'immédiat. Au fond de lui, il voulait savoir si il disait la vérité, il voulait tout du moins le croire. Personne n'était encore venu prétendre, auprès de lui, être de sa famille.

"Aki, attend ! Tu dois me croire, pour ta mère et, celui que tu considère comme ton grand-père !"

Aki ?! Comment pouvait-il connaître son prénom ?! Plus important encore, il connaissait son grand-père et avait parlé de sa mère. Pendant que le mourant toussa longuement et gravement après cette tirade, Akimoto se demandait qu'il pouvait ne pas être si sénile que ça. Peut-être que ses paroles seront digne d'écoute. San'jou hésitait réellement à partir, pour un peu qu'il soit informé, c'était facile de toucher les points sensible du jeune homme, en parlant de ses parents et son mentor. Il ouvrit la porte et fit face au Anbu qui semblait l'attendre.

"Ton vrai nom est Shirahama...Shirahama Akimoto... Libre à toi de ne pas me croire, fils, mais reste au moins le temps que je te raconte une histoire... Il me reste quelques heures à vivre...Je ne te demande pas de me croire, mais juste de...m'é...m'écouter..."

Akimoto avait prit acte des paroles de son soi-disant père, mais cela n'allait pas l'empêcher de partir. Mais lorsqu'il vit que le Anbu n'allait pas le laisser partir, le juunin révisa sa décision. Il soupira et referma la porte.

"J'ai bien deux, trois heures devant moi..."

Akimoto s'assit au chevet du vieillard et écouta avec attention son récit.

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
Akimoto Shirahama
Modo || Juunin de Konoha
avatar

Messages : 278
Points : 338
Date d'inscription : 09/02/2010

Fiche Shinobi
Points Missions:
18/300  (18/300)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: || La vérité ||   Lun 28 Juin - 0:03

FLASHBACK


C'était l'été au village de Konoha, rares étaient les jours de pluie, d'ailleurs, un seul fut compter cette année là, le jour de la naissance d'Akimoto.
Le temps était quasi-apocalyptique, les villageois n'osèrent pas sortir de chez eux, certaines missions étaient même annulé. Les éclairs ne cessaient de pleuvoir sur le village des feuilles, ces dernières étaient balayé par un vent extrêmement puissant, un adulte de cinquante kilos pouvait avoir des difficultés à marcher. L'état du village était des plus déplorable, comme si cette tempête était là depuis un mois, alors que cela ne faisait qu'une heure que la colère des dieu s'abattait sur le village. Il y aurait, pour sur, des réparations à faire une fois cette tempête apaisé, et tout le monde se mettrait au travail pour réparer quelques toitures ou déplacer quelques arbres. Peut-être pas tous le monde. Peut-être pas les blessés, malades et autres femmes enceintes, à l'hôpital. Ces derniers avaient bien trop de problèmes, un bras à préserver d'un mouvement brusque en raison d'une fracture, une maladie plus embêtant que contagieuse ou encore une vie à donné. C'était le cas de Sashiko Shirahama, la mère d'Akimoto. Sans oublier le soutient sans faille de son mari, Hideo Shirahama. Ce dernier, la trentaine, arborant le bandeau frontale du village de Konoha, prit la main de sa femme en lui disant quelques formules d'encouragement d'une voix douce. Sa compagne souffla et souffla encore, obéissant aux ordres de la sage femme, sous les yeux d'un médecin surement plus expérimenté.
Après une heure, le petit Akimoto finit par sortir au grand soulagement de sa mère. Mais à la grande souffrance de la sage femme, en effet, par un quelconque prodige, le nouveau-né, hurlant à gorge déployée, était entouré d'une aura blanche. Lorsqu'elle le prit dans ses mains pour le sortir complètement, la sage femme cria de douleur et se reprit quelques seconde, le temps de poser le bébé sur une table, une fois fait, elle se tordit de douleur, ses mains, complètement brulé. La panique envahit la salle, la mère crut avoir accouché d'un monstre, le père était choqué par les mains de la sage femme, tout comme le médecin. Les cris ne tardèrent pas envahir tout l'hôpital et plusieurs médecins firent leur entrées. Alors que l'aura du nourrissons prit la forme d'une flamme blanche, il fut mis, avec précaution dans un berceau. Étrangement ce dernier ne prit pas feu, contrairement à tous ce qu'avait touché l'enfant jusque là, cela permit à tous, de reprendre leurs esprit.

Le père entra seul, après plusieurs dizaines de minutes, dans la salle ou se trouvait son fils. Ce dernier pleurait toujours, il n'avait cesser une seule seconde, peut-être son aura le brulait aussi, ou lui faisait peur... En tous cas, il semblait bien être entouré, trois médecin l'observaient, l'un possédait un détecteur de chakra qui faisait un bruit aussi aiguë que les cris de son fils.


"Ha monsieur Shirahama... Comment va madame ?"

"Bien... Fatiguée...et choquée, comme tous je suppose. Qu'est qui se passe avec mon fils ?!?"

"...Le détecteur à confirmé une hypothèse. Avez vous eu de grand shinobis dans votre famille, un Kage ?! Pourquoi pas un Jinchuuriki ?!"

"Nooon ! Enfin, pas à ce que je me souvienne. Mon père était un shinobi et s'est retiré de ce monde alors qu'il était chuunin. Moi je suis chuunin depuis...très longtemps, je ne me souviens même plus depuis quand précisément... Mais en quoi ça a avoir avec le fait que mon fils brule ?"

"Et bien dire qu'il brule serait faux...Disons que c'est un espèce de moyen de défense, il est plus effrayé que blessé par son chakra."

"Son chakra ?!!!"

"Oui, il s'agit de son chakra. Votre fils à une quantité incroyable de chakra, et il n'est pas exclut qu'elle continue d'augmenter au fil du temps. Un Kage à coter, c'est un aspirant ninja..."

Hideo n'en croyait pas ses oreilles, son fils aussi puissant qu'un Kage ? Alors que lui peinait à rivaliser avec les professeurs de l'académie. C'était une merveilleuse nouvelle, mais le médecin n'avait pas finit. Il avait jugé nécessaire de faire une pause, laissant les pleurs de l'enfant comme seul bruit de fond, et laissant absorber ses informations au jeune père.

"... Cependant une telle quantité de chakra dans un si petit corps n'est pas bon. Si son chakra n'est pas scellé d'ici deux heures, il mourra."

Effondré. Voilà ce qu'était le père du futur mourant. Il se retenu pour ne pas fondre en larme. Le médecin continua de parler, mais Hideo n'écouta plus, dévasté par la nouvelle, comment pourrait-il sauver son fils ?! Comment annoncer ça à sa bien aimée ?! Quelque chose lui redonna soudain espoir, lui ne connaissait pas de shinobi digne de ce nom, mais sa femme oui. Elle lui avait présenté un ami juunin il y asser longtemps. Après quelques années d'entente amicale, le juunin et sa femme s'étaient disputé et elle ne voulait jamais plus en entendre parlé. Hideo devait sauvé son fils, il ne ferait que tué sa femme en lui disant tout ce qu'il avait appris et ce qu'il comptait faire. Il dit aux médecins de faire un maximum pour le maintenir en vie tandis qu'il aller chercher un sauveur.
Alors qu'il sortait de l'établissement, il se retrouva né à né avec son 'sauveur'.


"Akimoto !"

"Ho, Hideo ?!! Je sais que ta femme ne veut pas me voir, mais je ne pouvais pas ne pas venir le jour de la naissance de votre enfant..."

"Merci infiniment d'être venu, il faut que tu m'aide !"

Hideo lui raconta rapidement la situation et l'amena dans la salle ou se trouvait son enfant. Akimoto prit rapidement les choses en mains et organisa le rituel. Tout en préparant, l'ami de la famille, expliqua la situation au père.

"Une fois qu'on aura scellé son chakra, je vais devoir prendre sous mon aile le bébé..."

"Quoi ?! Il en est hors de question, c'est mon enfant !"

"Son chakra est incontrôlable, c'est comme un entité vivante, elle est sauvage et incontrôlable ! Il pourra faire d'incroyable choses avec, ou il pourra tout autant se faire consumer ! Crois-tu pouvoir lui apprendre à maîtriser ça ??!"

Ses paroles semèrent le doute dans l'esprit d'Hideo. Ce fut sans doute les paroles du médecin qu'il n'avait pas écouter. Le temps n'était plus à la réflexion mais à l'action, son fils risquait de mourir d'ici peu. Devait-il garder son fils et prendre le risque de le voir se consumer, totalement impuissant, ou bien confier son fils à un quasi-inconnu, et risquer de ne jamais le revoir ?! Akimoto le sortit de ses pensées et lui demanda de se mettre en position.
Leurs chakra combinés devraient être suffisant pour sceller le chakra du nourrisson, encore et toujours en pleure. Après quelques intense secondes, un éclair blanc vient mettre à terme au scellement, et plus rien. L'enfant s'était enfin arrêté de pleurer, il s'était endormis innocemment, ignorant le symbole sur son front.
Les deux hommes étaient allongés, complètement épuisés. Il avaient prit chacun une bonne dizaine d'années et ce n'était pas qu'une illusion physique, c'était le contre-coup de la technique, que s'empressa d'expliquer Akimoto à Hideo. Mais Hideo préféré regarder son fils sauf, plutôt que de perdre son temps à maudire son coéquipier, pour ne pas l'en avoir informé.


"C'est bon, tu peut le prendre..."

"Qu...?!"

"Entraîne le, apprends lui tout ce que tu sais, tu es bien plus fort que moi... Mais fais vite avant que je ne change d'avis et aussi avant que sa mère vienne et te tue..."

"Merci... Tu le reverra j'te le promet..."


FIN FLASHBACK

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
Akimoto Shirahama
Modo || Juunin de Konoha
avatar

Messages : 278
Points : 338
Date d'inscription : 09/02/2010

Fiche Shinobi
Points Missions:
18/300  (18/300)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: || La vérité ||   Lun 28 Juin - 0:06

Voilà donc ce qu'il s'était passé, voilà la vérité. Bien sur, Akimoto était en droit de ne pas croire les paroles d'un vieux sénile, mais ce vieux sénile était en fin de vie, il n'avait aucune raison de mentir. Ainsi son grand-père l'avait appelé comme lui, il l'avait entraîné et ramener à Konoha, son village natal, pour tenir sa promesse. Mais il restait quelques questions à posés à son...père.

"Il ne m'a jamais appris à utilisé mon chakra... Pourquoi ?!"

"Ho ça je ne sais pas... Peut-être le temps lui manquait, ou que...Huuum !...qu'il pensait que tu en était capable tout seul."

"Il m'a abandonné tout comme vous ! Pourquoi ? Pourquoi vous faites tous ça ?"

"J'étais encore sous le choc du fuuinjutsu, et de tout ce qui s'était passé après ta naissance, j'étais vulnérable et il en a profité... Mais je ne regrette rien... Grâce à lui tu es devenu un shinobi bien plus grand que moi. Lorsqu'il t'a ramené ici, j'étais à l'hôpital depuis quelques années déjà et je n'...ai appris ton retour ici, il y a quelques jours seulement..."

"Et ma mère dans tout ça ?!"

"Elle m'a quittée peu après qu'Akimoto t'ai enlevé... Je ne sais pas ou elle est, mais ça ne m'étonnerais pas qu'elle recherche ton 'grand-père' encore aujourd'hui..."


Sa mère était donc toujours en vie. Enfin d'après les supposition d'un homme qu'elle n'a pas vu depuis vingt ans. Sa joie contrastait avec le dégout que lui donnait cet homme et son grand-père. Ce dernier avait abusé de la faiblesse psychologique et la naïveté de son père pour l'enlever. Un tout nouveau sentiment, pour cet homme qu'il considérait comme un dieu.

"Je ne t'ai pas fait venir pour te raconter tout ça à l'origine fils, mais pour t'enlever ton sceau."

"Quoi ?! Vous en êtes capable ? Dans votre histoire vous dites que mon chakra risque de me consumer."

"Tu n'étais juste qu'un nouveau né, mais maintenant que tu es adulte, à part quelques effets secondaire, ton chakra ne te fera rien et tu pourra créer de nouvelles techniques avec."

"Quels effets secondaire ?"

"Je n'en sais pas plus que toi, Akimoto n'était pas vraiment excentrique à propos de ce sceau. Mais une fois que tu l'aura maîtrisé, tu seras capable de rivaliser avec n'importe qui."

"Pourquoi feriez-vous ça ?!"

"Parce-que tu es mon fils, que tu le veille ou non, nous avons le même sang. De plus, je vais mourir bientôt, autant que je fasse quelque chose d'utile avant. Alors...tu..es...huuuu...tu es d'accord ?"


Il était tout de suite d'accord avec son père. Comment ne pas l'être ?! Grâce à cela, il pourra compléter sa maîtrise du senjutsu, il deviendra plus fort et pourra caresser l'espoir de retrouver son grand-père et sa mère. Mais il préféra laisser un douter en restant silencieux, mimant la réflexion. Il observa le vieil homme couvert de ride, luttant pour se mettre assis, le dégout laissa place à la pitié. Il donna son accord à son père. Ce dernier posa la paume de sa main sur le front de son fils, et de l'autre main, exécuta une longue série de sceau.

"Je vais mourir en te libérant...alors...fais...quelque chose pour moi... Retrouve ta mère et présente lui mes excuses... Elle et toi êtes les seuls personnes que j'ai jamais aimé..."


Pendant une minute, Akimoto était maladroitement baissé vers son père, il avait l'impression que la main sur son front lui serré le crane de plus en plus, il en grimaçait tellement la douleur était forte. Soudain un grand halo blanc l'entoura, et tourbillonna autour de lui. Il était coupé du monde, l'halo se transforma en flamme et s'estompa brusquement. A la fin, Akimoto se sentit plus fort que jamais, la seule chose qui pouvait l'empêcher de défier le Raikage était la distance qui les séparaient. Il sentait parcourir son chakra qui investit son corps tout entier. Il était complet, enfin, du point de vue de la puissance tout du moins, en ce qui concernait la famille, c'était loin d'être le cas. Dans un état totalement euphorique, il se dirigea vers la salle de bain pour voir si le sceau avait bien disparu, il ne fit même pas attention au corps sans vie de son père. Oui, le sceau avait bien disparut, mais quelque chose avait changé, la couleur de ses cheveux, ces derniers étaient devenu blanc. Cela coupa court à son enthousiasme, et il eu peur d'éventuels autres effets secondaire, mais après vérification, il ne semblait pas y en avoir d'autre. Cela ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas, une telle quantité de chakra ne peut être sans lame tranchante, sans effets néfaste pour son utilisateur. Prévenu par les bips incessants des machines, annonçant la mort d'Hideo Shirahama, le ANBU entra dans la salle et constata le décès du patient. Silencieux, Akimoto sortit de l'hôpital et se dirigea vers le palais de l'Hokage, dans le but de changer de nom, c'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour rendre hommage à son père et le remercier de lui avoir donné ce pouvoir.
Désormais il devait compléter son entraînement au Senjutsu et retrouver sa mère.

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
Akimoto Shirahama
Modo || Juunin de Konoha
avatar

Messages : 278
Points : 338
Date d'inscription : 09/02/2010

Fiche Shinobi
Points Missions:
18/300  (18/300)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: || La vérité ||   Lun 28 Juin - 0:08

Demande de réserve de chakra augmenté de 7 à 10 Razz (si possible à vous de jugez)
Physique changé : Cheveux blancs.
Nom changé : Shirahama Akimoto

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Admin || Déserteur de rang S ** Nibi no Jinchuuriki ** Chef de la Devil May Cry
avatar

Messages : 819
Points : 937
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 27
Localisation : In Your A...*ZBAFF*

Fiche Shinobi
Points Missions:
517/600  (517/600)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: || La vérité ||   Mer 30 Juin - 16:52

Accordé. Les RP ont été nombreux pour en arrivé à ce point, et conséquents. De plus tu conserve le même style tout en t'améliorant. Je note cependant une légère tendance à aller trop vite, ce qui génère des fautes d'orthographe ou de grammaires. Légères ou phonétiques, mais elles sont là ^^

Même si le système a des chances de changer, ta barre de chakra est augmentée. Cependant je ne peux pas te donner de chiffre. Leck va s'en charger puisqu'il aura sûrement quelques questions en rapport à ton nouveau chakra =D
Mais je doute que ta limite ne dépasse les 20.

Pour le RP, je t'accorde cependant le changement physique et de nom (que tu as déjà fait) ainsi que quelques points RP

+12 points RP

_______________Shin Jidai V2________________



« Je suis fière de toi. Peu importe ce que tu feras, sois toujours aussi fier de ce que tu es que je le serai. ».
~
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, mon fils... » Aujourd'hui, j'ai prit la responsabilité de sauver le monde de la haine, Otou-san.
~

Revenir en haut Aller en bas
Akimoto Shirahama
Modo || Juunin de Konoha
avatar

Messages : 278
Points : 338
Date d'inscription : 09/02/2010

Fiche Shinobi
Points Missions:
18/300  (18/300)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: || La vérité ||   Mer 30 Juin - 23:01

Merci beaucoup.

Sujet Locké !

_______________Shin Jidai V2________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: || La vérité ||   

Revenir en haut Aller en bas
 

|| La vérité ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .oO Flash Info pré RPG Oo. :: Demande RP :: Archives-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit