Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Snapers se présente =)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snapers
Shinobi de Konoha ~ Rang Chûnin
avatar

Messages : 1
Points : 5
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 26
Localisation : Konoha No Kuni

MessageSujet: Snapers se présente =)   Mer 24 Nov - 21:07



Nom: ////

Prénom: Snapers

Âge: 18ans

Sexe: Masculin

Grade demandé: J'aime pas demander un certain grade je vous laisse voir au vus de ma présentation =)

Village demandé: Konoha No Kuni

Mot de passe : Validé by Dante

Description physique:

Pour le physique il n'y a pas grands chose à dire sur Snapers. Il est quelqu'un de tout ce qu'il y à de plus banale, d'une taille certes pas très grande mais pas non très petite sois 1m71. De visage tout laisse à pensé que Snapers n'est pas quelqu'un de très souriant mais ce n'est pas du tout le cas. Il a les cheveux assez long, lui arrivant jusqu'aux épaules et étant de couleur noir. Il a, sur tout son avant bras gauche, une cicatrice dont lui même ne connait même pas l'origine.
Côté vestimentaire aussi on peux dire que c'est du banale. Snapers porte un tee-Shirt ou une manche y ai complétement arraché, une marque de griffure se faisait aussi remarquer dans le dos de se tee-shirt, celui ci étant de couleur grise. Pour évité toute remarque sur cette manche arraché, Snapers c'est bande-let tout le bras droit d'une bande étant de la même couleur que son tee-shirt à savoir grise. Par dessus se tee-shirt, il met ce que l'on appelle une veste sans manche, cette veste quand à elle été plus tourné vers la couleur rouge. Au lieu de porter un pantalon comme tout le monde, Snapers, lui, préféra mettre un pantacourt lui arrivant jusqu'au haut de la jambe sois jusqu'aux rotules et ses deux jambes sont elles aussi bandé avec cette fameuse bande grise, son pantacourt lui était plutôt de couleur noir. Pour rester dans le domaine du ninja, il garda quand même des sandales comme tout bon ninja possède. Quand à son bandeau frontal de ninja, celui ci fut cousu sur son pantacourt, pas très confortable mais pas encombrant non plus.
Évidemment comme tout le monde, il possède des bijoux à savoir : Deux boucles d'oreilles bleues ; un collier argenté ainsi qu'un bracelet noir au bras.


Profil psychologique:


Ah oui parlons-en de se fameux mental, chez certaines personnes le mental est la façon de savoir si cette personne est fiable ou non, être calme peux aider à se faire plus facilement accepter qu'être quelqu'un de très hystérique. Dans le cas de Snapers, on pourrait croire qu'il y à un petit peu des deux. Ce jeune homme n'est pas du genre très souriant, il à toujours l'air d'être de mauvaise humeur et ne semble pas trop s'intéresser à ce qu'on lui dit pourtant....ce n'est pas du tout le cas. C'est juste que Snapers n'arrive pas à montrer sa bonne humeur même après tant d'éffort il n'y ai jamais arriver. Malgré tout sa n'est pas son humeur "froide" qui l'empêche de se confier aux autres bien au contraires, il apprécie fortement écouter ses amis, proches ou autres leur raconter leur méfaits et il aime lui aussi parler de lui, non pas de façon d'être fier de sois, mais juste que se confier lui permet de se sentir mieux et d'avoir une chose en moins à peser dans la tête.
Sinon côté qualité :
- Son intelligence => Il a facilement été reçu au grade de genin en partie grâce à cela, il est du genre très astucieux mais n'aime pas le faire montrer aux autres, il préfère de loin ressembler à l'idiot de service plutôt qu'à l'intello de service.
- Sa franchise => Cela peut aussi bien être considéré comme une qualité comme pour un défaut, mais pour Snapers il s'agit plus d'une qualité. Quand quelque chose lui plait il vas facilement le faire savoir par contre dire à quelqu'un quelque chose qui lui déplait n'est pas son habitude, il n'aime pas blesser les autres personnes sans raisons apparente.
- Sa confiance aveugle => Quand il s'agit de faire ami ami avec quelqu'un Snapers est toujours partant. Même ne connaissant pas cette personne il lui fera entièrement confiance, cela ne s'est jamais retourner contre lui pour le moment donc c'est peut-être une qualité jusqu'au jour ou sa pourrait se retourner contre lui.
- Son envie de réussir => Effectivement, Snapers n'est pas très doué au combat, il essais de se donner l'image d'une personne non intelligente, mais malgré tout il n'abandonne jamais son principale objectif qui ai de devenir un ninja important pour son village, pas forcément le chef suprême de celui ci mais une personne reconnus à sa juste valeur et il fera tout en sont pouvoir pour réussir cela même si pour cela il devra affronter ces propres défauts.
Pour ce qui est des défauts, la liste pourrait faire des dizaines de pages mais ses vrais principaux défauts sont :
- Son manque d'orientation => Effectivement, mettre Snapers en mission seul et surtout hors du village de Konoha serait une grave erreur, jamais il ne retrouverait son chemin tellement son orientation est faible.
- Sa capacité à vite se mettre en colère =>: Oui, Snapers se met facilement en colère, un peu pour n'importe quoi d'ailleurs, il peut s'énerver pendant une journée entière rien qu'a cause du fait qu'il se soit levé en retard. Comme quoi la colère monte extrêmement vite chez se jeune homme.
- Son manque d'expérience aux combat => Le fait qu'il ne soit que genin pour le moment est en partie dut à cela. Snapers se lance trop vite tête baisser dans la bataille sans prendre en compte vraiment ses avantages comme ses désavantages, ce qui le fait facilement abandonner le combat alors que celui ci vient tout juste de commencer.
Voila les principales qualités et défauts que l'on peut attribuer à Snapers.


Histoire:


Lors d'une soirée fabuleuse dans le village de Konoha, tout semblé pour le moins le plus calme qui puisse être, personne dans les rues, pas même un seul ninja. De son côté, le jeune genin, Snapers, lui, était en plein rangement chez lui. Venant de rejoindre il n'y à pas si longtemps le village de Konoha, il n'avait pas eu encore assez de temps pour mettre tout en place sa résidence. Il commença par débarrasser tout les cartons se trouvant dans sa cuisine, puis suivirent ceux de son salon et finalement il arriva dans sa chambre ou se trouvait son tout dernier carton. Dans celui ci se trouver un livre, un livre auquel Snapers tient par dessus tout au monde, il s'agissait tout simplement de son enfance, son histoire en quelque sorte. Il dépoussiéra un peu la couverture de son livre ou se trouver une image de lui et de ses anciens amis. Après avoir passer quelque temps assis à regarder cette image, il se décida finalement à l'ouvrir et entamât la lecture de son récit à multiples péripéties.


Chapitre 1 : La rencontre avec la nature.


Le 20 mai 2002, voila la date la plus ancienne dont j'arrive à me souvenir, j'avais à ce moment la l'âge de 10 ans. Ne me demander pas pourquoi j'en ai moi mais aucune idée, mon cerveau à surement voulut que j'oublie tout ce qui à bien pus m'arriver avant. Mais bon on est pas la pour parler de ma perte de mémoire mais plutôt la pour parler de cette journée du 20 mai qui restera surement graver en moi tout le restant de ma vie.
C'était un jour pour ma part assez beau, le ciel était bleu, le soleil tapé sur tout le pays du feu et tout semblé être au plus calme. Moi, par contre, je ne semblais pas être en bon état. J'étais, assis,voir même allongé contre un arbre, évanouie et surtout le visage ensanglanté. Je ne serais surement plus de se monde si un groupe de trois personne ne m'avait pas retrouver. A mon réveil, soit quelque heures plus tard, je vit pour la première fois le visage de ceux qui m'avait sauver la vie. Il s'agissait de 2 jeunes hommes, Synedok et Korst, qui avait le même âge que moi, ainsi qu'une jeune fille, Norina, qui, elle, avait un an de plus. Ces trois personnes ont bien pris soin de moi pendant que j'étais évanoui, ils ont même étaient assez généreux pour me soigner ma plaie au front. Eux non plus n'avait pas l'air de savoir comment cela avait bien put m'arriver, leur seul hypothèse était que je m'étais fais attaquer par un animal, mais même si cela s'avère être vrai je ne pourrais jamais le leur confirmé au vus de mon amnésie. C'est d'ailleurs à ce moment la que j'ai compris que je me rappellerais plus de rien de ma vie. Ni comment je m'a-pellais, ni d'où je venais, ni même qui était ma famille. Bizarrement malgré cela je ne perdit pas ma joie de vivre et décida de recommencer ma vie à partir de se jour en oubliant le passé et en me concentrant tout simplement sur le futur. C'est depuis ce jour que je voulut me faire appelé Snapers. Cette vie n'était pas le luxe c'est sur, une cabane en guise de maison, des ressources naturelle comme nourriture, autant dire que cette vie n'allait pas être la plus facile qu'il soit, mais le fait d'aimer l'aventure et de m'être fait de nouveaux amis ne pouvait que me pousser dans cette direction. La nature, les amis, l'aventure.......que demander de mieux pour une nouvelle vie ?


Chapitre 2 : Les bandits et la perte d'un être chère....première mise en danger dans la vie de Snapers.

Le 27 aout 2002, comment oublier cette date qui m'as à la fois rendu heureux et triste. Je ne pensé pas qu'une tel chose aurait put m'arriver seulement 2 mois après ma nouvelle vie.
Pourtant tout sembler être une journée qui commencer pour le mieux pour moi ainsi que mes trois amis. Nous étions tout les trois partit à la pêche pour notre repas du soir. D'ailleurs comme souvent, j'étais celui qui avait pêcher le moins de poissons mais bon on ne choisis pas les activités ou nous somme forts. Mais cela n'étais qu'un détail de ce qui a suivit. En effet, après quelques heures de pêches, une odeur de cendre commencer à ce faire ressentir. C'est alors que mon regard se tourna tout de suite vers l'endroit ou se trouver notre cabane et en effet l'odeur venait de cette endroit, comment je l'ai reconnu ? au simple fait qu'il y avait une énorme fumée noir dans cette direction. Nous nous dépêchions tous d'aller voir ce qui avait bien put se passé mais le temps d'arriver sur place tout était déjà brûler, heureusement le feu n'avait pas atteint la forêt, ce qui aurait été un vrai drame pour toute la nature, mais notre maison par contre n'était plus de se monde en quelque sorte. L'hypothèse du bandit nous est tout de suite venu à l'esprit, non seulement car rien dans la cabane n'aurait pus prendre feu tout seul, mais également car des traces de pas se dirigeant vers la forêt se faisait remarquer. Étant le seul à avoir se désir de vengeance, je partit tout seul, laissant mes trois amis derrière, à la recherche de se bandit pour lui faire payer ce qu'il venait de faire. Je ne perdit pas de temps à le retrouver, il était entrain de se reposer contre un arbre. Je voulait profité de cette occasion pour le mettre hors d'état de nuire mais une fois mon petit couteau sortit, un bras me retint le miens pour m'évite de me jeter sur le bandit, il s'agissait de la main de la main de deux de mes amis, Synedok et Norina. Ils étaient tout deux venus me rejoindre, non pas pour me forcé à rentrer, mais pour accomplir ce que eux aussi désirer, c'est à dire, tuer ce bandit. Korst, lui, n'avait pas eu le moindre envie de venir d'après ce que m'avais dit Norina et Synedok et préféra rester près du campement. Le fait que Norina me retienne le bras me fit comprendre qu'il ne fallait pas que je me précipite trop vite à l'assaut de l'ennemie, je rangea donc mon arme et écouta attentivement le plan que me donner Norina. J'avais prévus de suivre se plan à la lettre, j'étais vraiment précès d'en finir avec ce bandit. La plan mis en place par Norina dura pas loin de dix minutes d'écoute attentive, il fallait absolument que celui ci soit imparable, et d'après mon point de vue il l'était. Mais hélas on ne saura jamais si se plan aurait fonctionner car à peine eut-elle fini de m'expliquer ce qu'elle attendait de moi et que je me retourne pour jeter un œil sur l'ennemie ce dernier avec disparus de ma vue. Je pensais tout de suite qu'il s'était enfui mais à peine aies-je eu le temps de me retourner que le bandit était la, devant moi, le regard plein de haine. Je n'arrivais plus à bouger, la peur me glacer le sang, mais finalement, mon désir de vengeance s'avéra plus grand que ma peur et j'eus le courage de sortir mon arme mais à peine cela fut fait que le bandit me balança trois mètre plus loin à l'aide d'un coup de poing. J'étais alors à se moment la à terre incapable de me défendre. Mon arme elle s'était retrouver planter sur la branche d'un arbre. Je ne pouvais plus bouger, je voyais déjà ma fin arriver. Norina, elle, se jeta sur l'ennemi pour l'empêcher de me tuer, elle fit tout ce qu'elle pouvait pour gagner du temps et faire en sorte que je me lève et m'enfuisse mais j'en étais totalement incapable, mon corps refuser totalement de bouger, et le bandit ne mit pas longtemps à se débarrasser de Norina qui se retrouva évanouie. Une fois cela fais, le bandit me fixa du regard et s'approcha de moi en marchant, mes larmes commencèrent à couler de mes joues, je n'arrêtais pas de me dire cette phrase dans ma tête : *Pourquoi cela m'arrives à moi, pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi moi ?*. le temps que je me répète cette phrase la une vingtaine de fois, le bandit était déjà arriver juste à côté de moi et il serra le poing très fort de façon à ce que ce coup sois mon dernier. Me croyant fini, je fermais les yeux pour ne pas voir le poing m'atteindre....sauf que bizarrement deux minutes plus tard, il me sembler toujours être en vie, c'est alors que j'ouvris les yeux, et que vis-je en premier lieu, ce fut le corps, mort, du bandit avant même qu'il ne puisse me frapper. Je ne compris pas tout de suite ce qui avait bien put se passer c'est alors que je regarder tout autour de moi et vit Korst entrain de réveiller Norina. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre ce qui s'était passer. Enfaite Synedok, par peur, s'était enfuis en direction du campement pour aller voir Korst et lui dire qu'il devait venir le plus rapidement possible, celui-ci ce dépêcha donc d'arriver, pendant que Synedok, lui, rester au campement. Arriver sur place, Korst avait tout de suite remarquer mon couteau planter sur la branche d'un arbre et décida de le prendre. Le bandit lui, persuadé qu'il n'y avait que moi et Norina, ne s'occupa pas de ce qui se passer derrière lui et c'est alors qu'il voulait me mettre le coup de grâce que Korst lui planta le couteau dans le dos, ce coup lui fut directement mortel, surement qu'un point vital avait été toucher. Enfin autant dire que si Korst n'était pas la nous ne serions surement plus de se monde moi et Norina. Le temps que cette dernière ce réveil, nous nous étions mis sous un arbre ou nous parlions déjà de ce que nous allions faire les jours qui suivent en essayant d'oublier totalement celui la. Une fois Norina réveiller, nous n'avions plus qu'une seule idée en tête dès à présent, il s'agissait de redonner vie à notre campement et faire en sorte que l'on devienne plus fort pour que l'on puisse défendre nos valeur à chaque attaque. Nous entamions donc notre chemin vers le campement, le visage plein de vie et d'espoir et après quinze bonne minutes de marche, une lumière signifiant la fin de la forêt et donc l'arriver de notre campement ce faisait voir, nous étions tout trois précès de raconter cela à Synedok. Nous entamions donc une petite course pour savoir lequel de nous trois serait le premier à revoir le visage de notre campement. Bizarrement se fut la fille, Norina, la plus rapide d'entre nous, elle devait bien avoir quelques mètres d'avance, mais alors qu'elle s'apprêter à atteindre le campement, elle s'arrêta net et ne bougea pas, le regard fixé vers un point bien précis. Nous ne perdions pas de temps à la rejoindre et la qu'avons nous découvert....le corps sans vie de Synedok, ensanglanté, battu à mort surement par plusieurs personnes. Tandis que Norina et Korst étaient à genou entrain de pleurer, moi, je ne put m'empêcher de penser que cela était entièrement de ma faute, que si je n'avais pas courut derrière ce bandit que cela ne serait jamais arriver. je me mit à marcher doucement vers le corps de mon ami, et arriver juste à côté, je ne put retenir mes larmes et me mit a genoux devant le corps de mon ami lui répétant sans cesse que je m'excuser même si je savais qu'il été trop tard pour cela.
Je ne sait pas comment j'ai bien put faire pour vous écrire se passage qui reste pour moi un moment très douloureux mais cela me permet de rendre un dernier hommage à mon amis, qui au moment ou j'écris, repose dans sa tombe se trouvant juste à côté de notre nouvelle cabane qui porta désormais le nom de : "Résidence de Synedok".


Chapitre 3 : Le nouveau départ de Snapers.

Le 17 octobre 2004, cela faisait maintenant plus de deux ans que notre chère ami Synedok nous avez quitter, et même si sa présence nous manquer, nous savions que ce dernier ne voulait pas nous voir triste, entrain de pleurer sur sont sort, c'est pour cela d'ailleurs que nous continuons tous à avoir le sourir sur nos visage ce qui rendait, je suis sur, Synedok heureux de la ou il était.
Bref je vais surement vous casser l'envie de lire la suite de ce chapitre mais il faut que je le dise tout de même, à la fin de celui-ci j'ai compris ce qu'était véritablement la solitude.
Ce jour la, contrairement aux jours de mes précédents chapitres écrits, le temps n'était pas des plus merveilleux bien au contraire, la pluie était plutôt au rendez-vous et le vent également. Nous étions, Korst, Norina et moi même, chez nous tranquillement entrain de se reposer, quand tout d'un coup des cris se faisait entendre, nous avons tous tout de suite pensé à un jeune garçon qui était entrain de se faire attaquer. Nous nous sommes tout les trois précipité dehors pour aller le secourir mais une fois à l'extérieur plus rien, comme si c'était notre imagination qui nous avez joué des tours et pourtant nous étions sur d'avoir entendu des cris. Au moins trois fois dans la même journée nous avons put entendre ces cris mais jamais nous n'avons vu de qui cela provenait. Jusqu'au moment ou, après avoir entendu les cris et être sortit, je vis une silhouette au loin qui avait l'air de partir dans la direction opposé à notre campement. Je ne put m'empêcher de la suivre et ne voulant pas me laisser tout seul y aller, Norina et Korst ne suivirent. Nous entamions ce que l'on aurait put appelé une course poursuite de plus de dix minutes mais après se temps écoulé nous n'en pouvions plus tout les trois. Nous nous sommes donc arrêter pour reprendre notre souffle, mais bizarrement l'endroit ou nous étions ne nous sembler pas très commode. Les arbres étaient tous morts, ils semblaient tous nous fixé, cela me glacé le sang. On aurait dit que la silhouette que nous avions poursuivit nous avait emmener ici exprès, comme ci cela faisait partit de son plan d'attaque ou je ne sais pas trop quoi. Enfin une chose était sur, c'était que nous étions perdu, même moi, qui d'origine me repère facilement, je ne put dire ou nous étions. Nous avons passé toute la nuit la, tandis que Norina et Korst dormaient tout deux, moi je ne put m'empêcher de rester éveiller au cas ou les cris ou la silhouette se faisait paraître. Ce que je ne comprenais pas par contre c'est le fait que l'endroit ou nous étions tous était encore étrangement sombre alors que le ciel lui avait retrouver sa couleur et que le soleil lui était bel et bien présent. Comme ci l'endroit ou nous étions n'exister pas véritablement. C'est alors que au moment ou mes yeux commençaient à être lourd et que j'étais sur le point de m'endormir que la silhouette apparut devant moi. Il s'agissait enfaite d'un homme de tout ce qui pouvait y avoir de plus normal, qu'est ce qu'il nous voulait ? Sa j'en avais pas la moindre idée. J'entamère une discutions avec cette personne, il me dit alors que Norina et Korst ne m'avais pas dit toute la vérité sur mon histoire et qu'ils en savaient plus que ce qu'ils disaient. Son but était justement de les tués pour ne pas qu'ils puissent continuer à me mentir éternellement. Même si cela me rendait nerveux à l'idée qu'ils m'aient mentis pendant tout ce temps, je ne pouvait pas laisser mourir les personnes qui m'ont accepté tel que j'étais et qui m'ont donner la joie de vivre. Mais même si je n'arrêter pas de faire comprendre a la personne qui se tenait devant moi que je ne voulait pas qu'il les tuent, celui ci ne m'écouta pas, il disait que c'était pour mon bien, mais ou était le bien dans le meurtre sa je ne l'ai jamais compris. Malgré cette discutions mes paupières devenaient de plus en plus lourde et je n'arrivais plus à tenir debout, c'est alors que je tomba et m'endormis, j'avais les larmes aux yeux car je savais qu'au moment de mon réveil je ne serait plus que tout seul. Pendant se temps la l'homme en question mis son plan a exécution, il avait enfaite hypnotiser Norina et Korst et les emmena dans un endroit bien précis. Il s'agissait du bas d'une falaise qui se trouver non loin de l'endroit ou je m'étais endormis. Une fois qu'il les emmena à cet endroit il arrêta son sort d'hypnose et avant même que mes amis sachent ou ils étaient, il jeta un parchemin explosif sur la falaise qui s'écroula sur Norina et Korst. Je me réveilla quelques heures plus tard et à mon réveil j'avais bien remarquer que mes amis n'étaient plus présent et je couru à l'endroit ou des pierres semblaient encore tomber. Arriver sur place il était déjà trop tard, de grosses pierres recouvraient déjà le sol, je cherchais mes amis en vains car j'étais persuadé que jamais je ne les retrouverais, quand tout d'un coup un appel au secours se fit entendre en dessous des pierres. Il s'agissait de la voix d'une fille et donc de Norina. Je me dépêcha d'enlever tout les gravas de pierres qui la recouvraient, il me fallut pas moins de cinq minutes pour la sauver. Un coup de chance qu'elle ne soit pas morte, je ne savais pas comment elle avait fait pour survivre et même si elle était mal en point sa vie n'était plus en danger. Par contre concernant mon dernier ami, Korst, la chance ne lui avait pas sourit, Norina et moi avons retrouver son corps quelques heures plus tard, celui ci était sans vie. Encore une fois je m'en voulait terriblement de ce qui était arriver, mais Norina, elle, ne me tenais pas pour responsable. Après avoir enterrer le corps de Korst près de Synedok, Norina regagna la cabane tandis que moi je rester assis devant les tombes de mes deux amis, je ne pouvais m'empêcher de croire que leur sort avait était choisis à peine au moment ou il m'avaient rencontrer. Quelques minutes plus tard finalement Norina me rejoint. Sans un mot elle s'assaya à côté de moi, puis après quelques minutes de silence elle se mit à me parler. Elle me fit comprendre qu'en restant avec elle je ne pourrait jamais vivre dans la tranquillité, que je serais toujours traqué par des bandit et ceux par sa faute. Moi de mon côté je ne voulais pas la laisser toute seule et m'enfuir, sa aurait été indigne de moi mais finalement elle réussit à me convaincre, pour elle je devais devenir un ninja, elle m'avait d'ailleurs parler du village de Konoha qui ne se trouvait pas loin de la ou nous étions. Je voulais qu'elle m'accompagne dans le village mais elle refusa mon offre car elle savait que si elle venait avec moi que la poisse me suiverait également et que j'aurais toujours à surveiller mes arrières. Malgré que mes larmes commençais à couler je savais qu'elle avait entièrement raison c'est alors que je pris mon courage à deux mains et que j'allai préparer mes affaires pendant que Norina, elle, resta assise près des tombes de nos amis. Une fois mes affaires prêtes elle me tends un papier qu'elle voulait que je lise seulement après que j'atteigne le village. Ne voulant pas trahir sa confiance je glissa le papier dans le livre que je vous êtes entrain de lire et j'attendis d'être arriver a Konoha pour le lire.
Voici la fin de mon récit, ce dernier chapitre restera a jamais graver en moi toute ma vie et j'espère que celui ci vous aura à tous plus et que vous comprendraient tous que l'amitié est quelque chose de très important dans la vie.

FIN


Après avoir fini de lire son livre, Snapers tourna les quelques restes de page blanche qui rester et finalement, arriver au bout du livre, il prit le papier que son amie lui avait passer et se mit à pleurer en le tenant dans les mains. Finalement il se décida à le lire.


Mon cher Snapers,

Sache tout d'abord que je suis très heureuse de t'avoir rencontrer et que je suis sur que Korst et Synedok pensent la même chose que moi à l'endroit ou ils sont actuellement. Si je t'écris cette lettre ce n'est pas pour parler de cela enfaite, c'est simplement pour te raconter toute la vérité. Quel vérité me dira-tu ? Et bien la vérité sur ton histoire. Je suis au courant de ce que t'as dit l'homme qui à tuer Korst, car malgré son sort d'hypnose nous étions encore nous même, nous avons tout entendu de ce qu'il t'as dit et cela m'as fait réfléchir, tu es en droit comme tout le monde de savoir ce qui t'es arriver.
Commençons par le commencement, Tu étais en réalité un enfant comme nous faisant partit d'un village peu connu du reste du monde. A l'époque tu ne t'appelais pas Snapers mais Spaners voila comment nous avons facilement put te trouver un nouveau prénom au moment de notre rencontre. Nous avons enfaite étais tout les quatre chassé de notre village sans aucune raison apparente, même moi je ne pourrait te dire la raison. Tout ce que je sais c'est que toi tu avais pris un chemin différent du notre au moment ou nous étions seuls, c'est alors que tu t'es fais attaquer par un animal, voila comment nous avons put émettre cette hypothèse le jour de notre pseudo rencontre. A ton réveil nous avons tous tout de suite compris que tu ne te ra pellais plus de nous vus la façon dont tu nous regarder. Puis vient finalement le moment ou le bandit nous a détruit notre campement. Korst, Synedok et moi même avions tout de suite compris qu'il s'agissait d'un ancien membre de notre village qui voulait notre mort à coup sur, pourquoi ? Sa non plus je ne peux pas te le dire, je pense enfaite qu'il en avait après toi également car tu étais considéré comme quelqu'un de surdoué dans le village et que la plupart des personnes faisant partie de celui ci n'aimaient pas se genre de personnes. Finalement nous arrivons au jour de la mort de Korst, la personne ayant fait cette atrocité n'était autre que ton père en réalité, il n'y a que lui que nous connaissions qui était capable de se genre d'hypnose, sache que ce qu'il voulait par dessus tout c'était ton bonheur et pour lui, rester avec nous n'était autre que le malheur, peut-être avait-il raison en fin de compte.
J'espère que tu comprendra notre choix de ne jamais avoir voulut rien te dire, si tu lis ce mot c'est que j'ai réussit à te mettre sur le droit chemin et faire de ta vie un bonheur. J'espère que nous nous reverrons un de ces jours, j'ai hâte de revoir la dernière personne qui m'ait la plus chère au monde. Je te souhaite plein de bonheur dans ta nouvelle vie.
Ton amie, Norina.



Une fois la lettre lut, Snapers laissa coulé quelques larmes sur la feuille mais il n'arrivait pas à la lâcher, comme ci cette feuille était la dernière chose qu'il garder de son amie. Finalement il se leva, toujours gardant la feuille à la main, puis se dirigea vers la fenêtre de son appartement, Arriver devant celle ci il regarda le ciel, et la première chose qu'il vit se n'est autre que le visage de ses trois amis rassembler : Korst, Synedok et Norina. Quelques mois c'étaient passer depuis son départ, depuis se jour il ne put s'empêcher chaque jour de pensé à eux, il espérait aussi que Norina s'en sortait toute seule dans la cabane et qu'elle n'aurait plus jamais de problème. Finalement il se secoua la tête essayant de pensé à autre chose puis alla récupérer son livre, il glissa la lettre de son amie à l'intérieur puis posa délicatement son livre sur sa table de nuit, puis il s'approcha de sa porte, regarda une dernière fois son livre et finalement éteint la lumière ainsi que la porte de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Admin || Déserteur de rang S ** Nibi no Jinchuuriki ** Chef de la Devil May Cry
avatar

Messages : 819
Points : 937
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 27
Localisation : In Your A...*ZBAFF*

Fiche Shinobi
Points Missions:
517/600  (517/600)
Succès Débloqués:

MessageSujet: Re: Snapers se présente =)   Ven 26 Nov - 13:22

Je valide Shinobi de Konoha, Rang Chûnin.

Dans cette présentation, j'ai remarqué de l'originalité. Un enfant vivant avec trois amis dans une forêt, sans aucune formation, ce n'est pas tous les jours que l'on lit ceci. L'autre note d'originalité, est la façon dont l'histoire est expliquée. Un journal relu dans le présent, avec des annexes, c'est très plaisant.

Il va par contre te falloir faire des efforts dans le temps au niveau de l'orthographe (certains mots étant écrit purement phonétiquement tel que "précès" au lieu de "pressé"). Tu dois également faire attention à ta conjugaison. Tu passe du passé simple au présent, puis au passé composé avant de revenir à l'imparfait. Dans un texte, on s'en tient à un seul temps, deux pour certaines tournures de phrases. Contente toi donc de soit l'indicatif présent et du passé composé, soit du passé simple et de l'imparfait.
Et enfin la grammaire. La liaison des mots, les participe passés, les genres et nombres. Donc je te demande un maximum d'effort sur ces points là. Ca ne viendra pas en une fois, j'en suis conscient, mais je veillerai à l'évolution ^^

Tu peux donc aller faire ta fiche jutsu dans le registre de Konoha avant de RP =D

Bienvenue, et bonne continuation.

_______________Shin Jidai V2________________



« Je suis fière de toi. Peu importe ce que tu feras, sois toujours aussi fier de ce que tu es que je le serai. ».
~
« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, mon fils... » Aujourd'hui, j'ai prit la responsabilité de sauver le monde de la haine, Otou-san.
~

Revenir en haut Aller en bas
 

Snapers se présente =)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .oO Préface Oo. :: Présentations-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit